top of page

Rêve lucide mon cul

Si tu fais une recherche sur internet avec le mot:

"rêve" , tout de suite après les dictionnaires et les blogs des gens qui veulent t’expliquer que si tu perds une dent en rêve c’est que tu vas mourir (si si, je l’ai lu, ça ! ) , tu as mille dossiers à propos du rêve lucide.



1000 manières d’Influer, de contrôler le contenu de tes rêves. Presque autant de techniques que pour faire passer le hoquet (boire la tête en bas, se faire peur, sauter à cloche-pied en te frappant le ventre…).


La question, c’est : pour quoi ?

  • Ben peux voler, faire des trucs oufs, baiser dans toutes les positions pendant des heures sans risquer la surchauffe, nager dans les dollars comme Picsou, chanter Youn Sun Nah, écrire comme Tolstoï, être le maître du monde !


Donc c’est bien ça. Se la jouer. Profiter à l’infini, satisfaire tous nos désirs. Encore !

Je ne sais pas toi, mais moi, ça me mets mal l’aise que les pros du spirituel, les stars du yoga, les spécialistes du cool remplissent des blog entiers sur la manière de régresser aux stades de développement les plus infantiles.


En fait, on croit qu’on est quoi ? Qu’on se réduit à notre part matérielle, visible, consciente ? Mais le corps, même, qu’on considère volontiers comme une machine, est 1000 fois plus intelligent que nous, des fois ! Il nous stoppe quand on va trop loin, crée des symptômes qui nous forcent à réfléchir, développe des capacités, des liaisons électriques, des adaptations et itinéraires bis insoupçonnés…

Même dans ton intestin il y a autant de neurones que dans le cerveau d’un chat ! Et on ne parle pas de ton intelligence émotionnelle, mentale, spirituelle..


  • - Oui, bon, mais justement, avec le rêve lucide tu peux aussi gérer tes émotions, empêcher les cauchemars, tout ça..


Ouais. Gérer, rationaliser, mettre en coupe réglée nos derniers espaces sauvages, quoi. Ça nous a pas suffit de coloniser et d’exploiter les ressources des peuples premiers, il faut aussi qu’on rejoue la même chose à l’intérieur ? Mais on est cons, ou quoi ?



Est-ce qu’on ne pourrait pas apprendre de nos erreurs ? Expérimenter l’humilité, pour une fois la boucler et écouter, apprendre de l’Autre en soi ? Laisser parler le Rêve, entrer en dialogue amoureux avec lui, apprendre le langage oublié des symboles ?

Quelque chose de nous demande à être vu, perçu, entendu, et nous on veut juste mettre la télé à fond et rien savoir ?


Et puis, si on était conséquent, on commencerait par essayer d’être lucide à l’état de veille, non ? La présence, la conscience d’être ça se travaille, aussi. Si tu veux que tes rêves soient moins angoissants, plus passionnants, occupe toi de ta vie diurne, pour commencer, tu crois pas ?

L’aventure, elle est là, pour commencer : vivre ! S’émerveiller d’être et… apprivoiser l’inéluctable de notre mort.



Les premiers récits du monde racontent ça. Il y a 4000 ans , le héros sumérien Gilgamesh méditait déjà sur la mort de son ami Enkidou, et sur son impuissance à lui (pourtant tout puissant roi d’Uruk) à dominer la mort : « ne serais-je pas, un jour, comme Enkidou ? Le chagrin étreint mon cœur. La mort m’épouvante. »


Nous y voilà.

Il n’est pas facile de vivre en étant pleinement conscient de l’impermanence, de notre relative impuissance, de notre état de mortels. C’est même LA grande question, non ? On veut tout contrôler, tout gérer. Mais on peut bien continuer à inventer 1000 manières de l’oublier (devenir riches et célèbres, acquérir du pouvoir, se saouler d’alcool, de travail, de divertissements, on n’a que l’embarras du choix ), il est impossible de mentir à la partie la plus profonde de notre être.


Celle qui parle dans nos rêves. Qui profite de notre sommeil pour murmurer des vérités qui, si on prenait juste la peine de les écouter, permettraient d’aborder la vie d’une manière plus riche et plus humaine


Rêve lucide ? Mon cul.

Pour ma part, j’ai déjà beaucoup à faire pour apprendre à regarder le sauvage en moi, l’indompté, le monstre, l’enfant, la vieille, la déesse. Danser avec eux, avec elles, la danse de conscience. De confiance.


82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

DEUILS

bottom of page