Il convient d’abord de dégager quelques idées reçues, et aussi quelques fausses pistes :

-l’hypnose n’est pas de la magie.

-Aucun changement n’aura lieu si vous ne le désirez pas : votre motivation est essentielle!

-Je ne fais pas de l’hypnose de spectacle : en fait, je ne « fais » rien, sinon organiser les conditions de dialogue entre vous (votre conscience quotidienne, en veille limitée) et Vous (votre moi profond, en vigilance constante, activateur de vos ressources profondes).

-Vous ne pourrez changer que ce qui vous appartient (un comportement, une façon de voir les choses, une croyance limitante, un mode relationnel). Vous ne pouvez pas changer le voisin, votre belle-mère, ou votre patron.

 

-L’hypnose n’est pas du sommeil, encore moins un état passif.

Ce n’est pas non plus de l’inconscience, mais au contraire, comme une conscience accrue et dirigée vers votre objectif.

L’hypnose serait comme une « veille paradoxale » (en référence au « sommeil paradoxal » de la nuit où le corps dort mais le cerveau est hyper actif) : ici, vous êtes conscient de tout et vous pouvez parler, bouger, commenter… et sortir d’hypnose à votre gré. C’est vous qui décidez !

 

-Le changement par l’hypnose n’est pas un travail réflexif ou analytique.

Du moment que vous avez défini précisément votre objectif, il n’est pas ici nécessaire de remuer le couteau dans la plaie, ni même de comprendre les causes des difficultés rencontrées avant de les dépasser. Souvent même, vous devrez accepter de ne pas savoir comment votre inconscient résout les problèmes : il fait au mieux pour vous, dans le respect de vos valeurs et à votre rythme.

 

- Un hypno-praticien n'est pas un médecin.

Une séance d’hypnose ne remplace pas un rendez-vous chez le médecin (qu’il soit dentiste, ostéopathe, psychiatre ou généraliste). Seul un médecin peut poser des diagnostics et lui seul est habilité à prescrire, modifier ou supprimer un traitement médical. Dans certains cas, je pourrais refuser une demande et/ou solliciter l’avis médical de vote médecin.

Alors qu’est-ce que c’est, et comment ça marche ?

 

L’hypnose Ericksonienne que je pratique (elle doit son nom au célèbre Milton Erickson qui a jeté les bases de l’hypnose moderne) fait partie des « thérapies brèves », orientées vers les solutions.

Douce, respectueuse du sujet, elle a des résultats puissants et durables puisqu’elle fait intervenir les ressources les plus profondes de la personne.

 

L’état d’hypnose est difficile à définir en quelques mots parce c’est une forme particulière d’attention et que cette attention est vécue différemment selon les personnes et les moments.

Entrer en état d’hypnose s’apprend: plus on s'y entraine et mieux ça fonctionne. Cependant on peut considérer que  vous êtes déjà naturellement en hypnose quand :

-vous êtes « dans la lune » (en écoutant de la musique, en voiture ou dans le métro par exemple…. Vous êtes « ailleurs » ce qui n’empêche pas que vous réagissiez quand vous êtes arrivés à votre station ou quand on vous appelle)

-quelque chose vous passionne : vous êtes à la fois TRES ATTENTIF à cette chose-là (mettons un film, une discussion, une action) et à la fois assez absent au reste (la circulation, ou les gens autour)

​C'est un état à la fois très naturel et un peu exceptionnel, qui permet à toute la puissance vitale de l'être humain de s'exprimer.

 

L’attention quotidienne  de "veille limité" est toujours présente, mais elle laisse d'avantage de place à une conscience plus profonde, plus large, plus libre. Votre être tout entier se mobilise, avec toutes ses ressources, conscientes et inconscientes : l’état d’hypnose est donc la meilleure disposition possible pour l’apprentissage.

En pratiquant l’hypnose, vous développerez vos capacités

à apprendre et à avancer.

​© Hypnose-Nantes. Proudly created with Wix.com