top of page

Inconscient toi-même !

Dernière mise à jour : 15 mai


On parle beaucoup de 𝑀𝑎𝑛𝑠𝑝𝑙𝑎𝑖𝑛𝑖𝑛𝑔 (tu sais, cette capacité qu’ont certains hommes de t’expliquer sur un ton un peu condescendant ce que tu sais déjà -voir dont tu es experte). C’est repéré, ça : vu, reconnu, nommé et quand un mec fait ça, on lui siffle un carton jaune.

Mais il y a une condescendance qui perdure : celle que nous avons pour « l’Inconscient ».


Inconscient : c’est qui ça ?

A première vue une instance ignorante, sans doute aveugle et sourde, un peu machinale : un automate ?

On imagine aussi un truc sombre, une sale bête prête à bondir et à mordre si l’occasion lui est laissée : un lapsus, un verre de trop, une situation inhabituelle…et le voilà qui sort, comme un diable de sa boite !


Selon les penseurs, il ressemble à une poubelle, un coffre-fort bien scellé, une boite noire, une force incontrôlable, un réservoir de désirs refoulés, une qualité du « Ça »!

Dans un livre genre « l’auto-hypnose pour les nuls », on pouvait lire: « l’inconscient, c’est comme un petit enfant de 7 ans et il faut lui parler en conséquence. »

Et c’est vrai que la manière dont les premiers toubibs considéraient « l’inconscient » était sensiblement la même que celle qu’ils avaient pour les enfants ou les femmes : des êtres charmants mais à qui il faut donner des directives simples faute de quoi, c’est le chaos, l'hystérie ...




Eh oh, là-haut, la tour de contrôle ! C'est moi, "l'inconscient"! J’ai deux mots à te dire !

Les signaux les plus ténus, les variations d'expression, les changements imperceptibles dans le ton de la voix où dans la posture ?

Je les capte tous. Je suis maitresse en lecture entre les lignes, mille fois plus informée que toi sur le monde qui t’entoure (et dont tu n’as pas idée, je te le dis !)

Ma compréhension de la réalité est plus vaste et plus profonde que ce que ton "Moi- je" volontaire et mental pourrait saisir.

Je puise dans les souvenirs, les expériences, les émotions refoulées, et même dans une sagesse collective plus ancienne que toi.

Je connais tes désirs cachés, tes peurs secrètes, et j'assemble toutes ces pièces pour te fournir des réponses créatives.


Toutes ces connaissances, je les mets en permanence à ta disposition pourvu que tu le demandes.

Quand tu ne demandes pas?

Quand tu persistes à ne pas écouter?

Je fais ce que je peux pour que la vie continue de circuler en toi : je te soutiens, je te protège, je t'anime. C'est vrai, tu as l'impression que je te malmène, quelques fois. Mais faut dire que parfois tu es vraiment bouché !

… Et quand tu es prêt, je viens à bout de situations inextricables, je mets à jour des drames cachés sur plusieurs générations, j’envoie des indices pour éclairer ta lanterne...et ensemble nous trouvons des voies de guérison.


Sans cesse je communique à toute allure, de 1000 manières -et quelques fois assez poétiques, ou pleines d’humour, je dois dire.


Qui te fait rire, parfois de manière si folle et libératrice ?

Qui fait jaillir tes larmes pour le grand nettoyage de printemps ?

Qui est capable de discerner cette odeur, cette musique et de faire ressurgir avec elles tout un paysage, une pelote d’émotions, des histoires… ?


Quand une idée brillante surgit soudainement, quand ton instinct te dit de prendre un certain chemin, c'est moi qui travaille en coulisses. J'examine des milliers de combinaisons et de possibilités, t'offrant des solutions ingénieuses et des inspirations que tu crois parfois surgir du néant.

Et je construis des ponts, des passerelles vers les dimensions plus profondes de l'existence.


Beaucoup de traditions spirituelles, qu'elles soient orientales ou occidentales, ont reconnu l'existence d'un espace intérieur qui échappe au contrôle de ton « Moi-Je ».

Je suis ton coté. Ton autre. Ton ombre. Ton invisible... (Invisible, oui, je veux bien, comme nom,, même si je suis souvent visible comme ton nez au milieu de la figure)


En méditation, en prière, en chantant ou en faisant du tir à l’arc, tu viens à ma rencontre, et quand nous sommes réunis, quand nous dansons ensemble, tu appelles ça l’Eveil.

(C’est bien la preuve que tu dors, chéri, pendant que je fais le job... et d’ailleurs, permets -moi de te le dire, c’est bien plus facile de travailler quand tu dors)😉


Résumons :

-Une acuité de perception incroyable

-Une capacité à communiquer à 360°

-Une mémoire phénoménale

-Une action à travers le temps et l’espace

-Un génie créatif, un dévouement exceptionnel et sans faille à la vie et à la conscience et tu oses me traiter d’inconscient ?


Les enfants ont un mantra -très juste au demeurant- : « c’est sui qui dit qui yé » :

Ben voilà.

Inconscient toi-même !"






55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page