top of page

Depuis quand n’as-tu pas dansé ? Chanté ? Ri ? Joui ?


Il parait qu’il existe des cultures ou, quand tu es malade, c’est ça que le toubib te demande ; et c’est aussi ce qu’il te prescrit : danse ! chante ! ris ! jouis ! Le rapport entre tout ça ? Ça se fait avec le corps. Pas seulement, évidemment, mais d’abord avec le corps. Présence, mouvement, respiration, son : et si la présence à mon corps était une des clefs du bonheur ?

Quelques fois j'ai honte de le dire, mais mon grand plaisir, c'est la pensée.

Qu'on ne m'emmerde pas avec des formules toutes faites (même si elle sont empruntées au poète), type: "le mental ment monumentalement" (voir article précédent).


Nous avons un mental analytique, un mental imaginatif, un mental intuitif, ils ont chacun leurs qualités et leurs défauts, c'est pas la peine de leur demander autre chose que ce qu'ils savent faire, mais bon: ils ne sont pas faits pour les chiens et j'aime m'en servir.

La réflexion, le questionnement, la remise en cause, la découverte, la discussion; j'adore passer des heures à lire, prendre des notes, écouter des podcasts, des Tedx, des Mooc, prendre des cours, écrire...


Et puis comme créatrice de projets artistiques, je passe aussi pas mal de temps devant mon ordinateur, pour rédiger des "notes d'intentions" puis des "bilans"... Et quand je me lève enfin de ma chaise de bureau, je réalise que j'ai un corps (il me le rapelle souvent assez brutalement!)

Bon.

Pendant longtemps, je m'en suis carrément foutu.

Mon dos ou ma nuque protestaient ?

Je les faisais taire avec un bon Doliprane.

Non mais !



Mais.

Mon corps s'est rapellé à moi il y a plusieurs années, quand une tique a bien voulu me refiler la maladie de Lyme. Douleurs articulaires, troubles cognitifs, fatigue immense...il a bien fallu que j'écoute.

Je ne m'étendrai pas ici sur la Lyme, sur sa prise en charge par la médecine, ni sur les portes incroyables et tout à fait inattendues que cette maladie m'a finalement ouvertes.

Ce que je peux dire c'est qu'elle m'oblige aujourd'hui à écouter, à prendre mon corps non seulement en considération mais aussi comme un partenaire de jeu intelligent, subtil, capable de mille nuances autant que d’un humour féroce.

Alors,

  • Prendre la responsabilité de me relier à quelque chose de moi qui est plus proche de la source de vie et qui sait où aller. Oser le dialogue :

  • Apprendre à être présence. En premier lieu, descendre dans mon corps. Les pieds dans la terre ou les fesses dans le siège, debout ou assise, m’ancrer. Passer à l’octave en dessous. Gagner en profondeur.

  • Expérimenter ce que ça fait quand il n’y a pas de séparation entre moi et la vie.


Il y a mille traditions, mille techniques dont le but est de s'entraîner à mobiliser et faire circuler son énergie et juste ETRE.

L’Energie qui n’est pas utilisée est aussi inutile que si elle n’existait pas. Elle est même parfois nuisible quand elle stagne ou quand est bloquée dans un endroit trop longtemps. C’est incroyable non, d’avoir un tel trésor, inaccessible et inutilisable?

C'est comme de mourir de soif dans le désert alors qu’on transporte un bidon d’eau…sans le savoir


J'ai rassemblé ici quelques exercices -ou jeux- glanés ici ou là (du Tao à Castaneda en passant par le tantra et le Qi Gong) et que je fais régulièrement.


Si ca te dit, essaye !


Position du cavalier

Comme si tu montais à cheval. Provenant de la détente, la bascule du bassin permet en retour une détente maximum du corps ainsi qu’une respiration complète et profonde. Le mouvement peut enfin se déployer correctement et le Qi (chi, souffle, énergie vitale) peut s’exprimer plus librement.


Respiration consciente :

Pour cet exercice, tu inspires avec la bouche et tu fais circuler consciemment ton énergie dans toute les parties du corps : du sexe vers la gorge, du ventre vers le cœur, du coccyx vers le sommet du crâne. Cette respiration connectée est à utiliser chaque fois que le stress, un poids dans ta vie, la peur aussi raidissent, ferment, rapetissent ta respiration. Elle permet à l’oxygène de faire son travail, rendant tes pensées plus claires et ramenant la lumière à tous les étages de ta maison.


Cohérence cardiaque :

Pour en savoir plus, voir mon article et vidéo

C’est aussi un travail avec la respiration.

Inspire en 5 secondes, Expire en 5 secondes

Pendant 5 minutes.


Fais du bruit !

Apprends à faire du bruit. Permettre que la tension, l’intention le moment présent remonte à la surface et se manifeste. Depuis tout petits, on nous a beaucoup appris à nous taire. Ou à ne parler quand on a quelque chose d’intelligent -ou du moins d’élaboré- à dire. Et à ne chanter que quand on sait le faire, ou quand c’est joli (combien d’entre nous a-t-on dit : tais-toi tu chantes faux !) Permets-toi de te manifester. Autorise ton énergie à circuler et à sortir. Sonorises ! Quand tu cherches en toi les chemins du réel, quand tu as mal, quand ca pleure en toi lu quand ça gémit, quand tu fais du sport, quand tu as du plaisir : pratique le son. Exprime !


Chant libre

Tu peux partir d’un son bouche fermée, juste pour toi. Comme une berceuse. Quelque chose de simple sur une note ou deux, juste pour sentir la cavité de ta bouche, ta gorge, ta poitrine vibrer. Yeux fermés c’est pas obligé mais c’est mieux. Puis tu modifies les hauteurs : aigu, grave, délicat, puissant : sois attenti.f.ve à ou ca vibre, ou ca resonne, quelles images, couleurs, émotions vont avec. Ouvre la bouche et cherche des textures, des timbres inconnus. Laisse le son circuler comme il vient dans ton corps et avec les mouvement du corps. Qu’est ce que ca change quand tu es allongé.e ? Debout ? Face à un mur ? Un arbre ? Un autre humain?



La danse pour toi

Le mouvement aussi est trop, tout le temps, controlé. On a peur du ridicule, on attend de savoir faire, on voudrait que ce soit esthétique... Permets que le mouvement s’exprime, dans le present. Danse pour toi. Juste être au service de l'energie qui veut exprimer.


Orangina (secouez moi)

Il s'agit là d'un exercice de lâcher-prise. Yeux ouverts ou fermés, détendu, laisse ton corps tout entier trembler, en sentant l’énergie monter depuis tes pieds. Secoue tout et dans ce mouvements, laisse partir toutes les tensions de la journée.


Et aussi :

-Chaque jour, fais au moins UNE chose dont tu sais qu’elle te remplit d’Energie (ou de Joie. Ou d’Amour. Ou d’Emerveillement) Chacun son truc : ca peut être du sport, de la méditation, ca peut etre parler avec telle personne, lire ou écouter telle autre, chanter, etc.)

-Déconnecte avec les écrans et la sur-information que transmettent les medias. Ménage-toi un moment de silence, au moins une fois par jour.

-Le plus souvent possible, mets-toi en contact avec la nature -ne fusse qu’un peu de mauvaises herbes dans ton jardin-, mets ton dos à l'écorce d’un arbre (ou embrasse-le), respiiiiiiiiiire.



Pour aller plus loin, tu peux lire :

-Les passes magiques, de Carlos Castaneda (c’est le plus pratique de tous ses livres)

-Le tao de la femme

-19 méditations pour vivre sans entraves, Daniel Odier, Pocket

-Qi-Gong

-La danse des 5 rythmes, Gabrielle Roth

-(...)


Tu peux aussi aller voir ici:

Maria



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page