SINGLE POST

De l’hypnose de contrebande à l’hypnose thérapeutique

October 23, 2016

 

 

Certains  tremblent à l’idée d’être un jour « manipulés » par un hypno-thérapeute.

D’autres pensent avec fierté n’être pas influençables….. et encore moins hypnotisables.

L’idée de « perdre le contrôle » ou encore  que quelqu’un nous fasse  « faire des choses » est, pour une partie d’entre nous, toute à fait terrifiante.

 

Pourtant, chaque jour, nous expérimentons toutes sortes de transes, plus nous moins puissantes, et aux effets plus ou moins volontairement recherchés :

 -la fameuse transe de la madeleine de Proust  (qui en un clin d’œil emmène le sujet dans un passé lointain ou sa tante Léonie lui faisait des gouters de madeleines)

-la transe musicale  (cet air-là nous qui nous rend soudain gai, ou mélancolique, cette musique qui nous remplit d’énergie, celle-là qui nous décontracte)

-La transe à Mamie (haaa plonger, comme un chat,  dans cette forme de transe rêveuse et chaleureuse, qui consiste à se caler devant la cheminée et à observer le feu !)

-La transe du runner, du jazzman, du traider,  etc.

 

 

 

De même, nous manipulons et sommes manipulés en permanence (consciemment ou pas,  avec ou sans intention) :

-nous savons que telle attitude induit la confiance et la collaboration,   telle autre  la méfiance, le doute, la colère… et nous agissons en conséquence.

-Nous savons par un simple « il fait un peu chaud ici, non ? » obtenir sans le demander, que quelqu’un ouvre la fenêtre.

-Nos enfants savent très bien nous prendre par les sentiments pour nous amener où ils veulent… et c’est parce qu’ils sont influençables qu’ils parlent notre langue  et embrassent certaines de nos visions du monde, de la vie, d’eux-mêmes.

-la blouse du médecin, la robe du juge, l’uniforme du policier sont des suggestions qui agissent sur nous,

-les parfums sont des suggestions très fortes (vous avez lu le libre de Patrick Suskind ?) qui nous amènent selon les cas à saliver, à fuir, à nous détendre…

 

Bref : sauf à souffrir de troubles mentaux graves, nous sommes tous un tant soit peu influençables et manipulables et c’est tant mieux. Notre milieu, notre famille, nos relations nous ont modelés et c’est grâce à notre capacité à être modelés (=manipulés)  que nous avons pu apprendre à marcher, à  parler, à lire, et à nous adapter au milieu dans lequel nous vivons.

 

Cependant, il est d’autres formes d’hypnoses dont il convient sans doute de se méfier, parce qu’elles sont puissantes et surtout si globales qu’elles en deviennent quasi-invisibles (comme le nez au milieu de la figure) : de l’hypnose de contrebande, quoi !

De l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, des politiques aux publicitaires, des écoles de sophistes aux écoles de commerce, certains apprennent comment nous faire sentir, voir, entendre, comprendre et agir comme ils le désirent. Des études très sérieuses le démontrent : ça fonctionne très très bien sur la grande majorité d’entre nous…

 

Par exemple, pouvez-vous jurer n’avoir jamais été pris par la « Transe des courses de Noël » ?

Quand on prend un peu de recul et qu’on y pense, ça n’est pas très rationnel, non, de courir comme des dératés acheter des objets ou des confiseries parce qu’il faut offrir maintenant des choses à des gens même si on n’en a que moyennement envie ?

La transe du consumérisme va jusqu’à nous faire croire que nous sommes des consommateurs, que notre but dans la vie est de posséder le dernier smartphone ou d’acheter la dernière barre protéinée, que si nous avons un coup de déprime, le mieux c’est de renouveler notre garde-robe, que quand nous souffrons de solitude, il faut acheter un écran plasma, que la tristesse se combat à coup de chocolat, l’impuissance avec une grosse voiture ou une montre de grand prix, etc.

 

Ce type de transe de contrebande nous éloigne souvent de nos vraies ressources, de qui nous sommes vraiment et peut finir par étouffer ce qu’il y a de plus vivant en nous.Alors arrive « le symptôme »….

 

« Ci-git monsieur Machin.

Il a beaucoup regardé la télé, Beaucoup mangé de chips,

 Beaucoup acheté de produits et contribué à la croissance

Il a dormi, pris le métro, travaillé et il a eu une Rolex »

 

Vous n’aimeriez pas qu’à la fin de votre vie cet épitaphe résume votre passage sur terre, si ?

Votre esprit profond non plus. Il crie : réveille-toi ! Debout !  Tu es plus que ca ! » et ses protestations ne sont pas toujours agréables à vivre.

Nos problèmes, nos « emmerdements », nos symptômes, donc, sont très souvent un appel de notre esprit profond : le petit grain de sable dans la machine, le « hic » qui nous réveille et nous sort du brouillard de la transe clandestine dans laquelle nous étions plongés. C’est un appel à l’aventure, au changement. Un appel à être.

 

Quand les difficultés, les blessures, les pertes, les grands défis nous obligent à nous retourner et à chercher les moyens de nous retrouver nous-mêmes, l’hypnose thérapeutique est un outil d’accompagnement. Elle permet à l’individu qui le désire de sortir du brouillard.

 

 

 

 

Pour changer, il faut faire du neuf.

Or La conscience quotidienne, comme une « veille limitée », n’est pas capable d’inventer : elle range, réorganise autrement les éléments qui lui sont connus, fait un peu plus de…ou un peu moins de… mais ne permet pas vraiment d’emprunter de nouveaux chemins.

 

Avec l’hypnose thérapeutique,  vous pouvez entrer à votre rythme dans une forme de transe contrôlée ou, en toute conscience, vous  apprendrez à faire appel à vos ressources intérieures -à votre moi profond, à l’inconscient, à l’imaginaire, à l’intuition- et vous découvrirez que vous avez les outils pour vous mettre aux commandes de votre vie.

 

A lire pour prolonger la réflexion :

 

-Pierre Bourdieu : sur la télévision, ed raisons d’agir

-Noam Chomsky : la fabrication du consentement, éditions Agone

-Kévin Finel et Jean Dupré : Démocratie sous hypnose, Thierry Souccar éditions

-Norman Baillargeaon: Petit cours d’autodéfense intellectuelle, éditions Luc

-Paul Watzlawik : la réalité de la réalité, éditions Point

-Stephen Gilligan et Robert Dilts : le voyage du héros, Inter éditions

-Rolf Dobelli : arrêtez de vous tromper (biais cognitifs), éditions Eyrolles

-R. Jouvent : le cerveau magicien, éditions Odile Jacob

Please reload

​© Hypnose-Nantes. Proudly created with Wix.com